• Image of PACK 2 CD's // Pour Qui Sonne Le Dub + Mix A Dub
  • Image of PACK 2 CD's // Pour Qui Sonne Le Dub + Mix A Dub
  • Image of PACK 2 CD's // Pour Qui Sonne Le Dub + Mix A Dub
  • Image of PACK 2 CD's // Pour Qui Sonne Le Dub + Mix A Dub
  • Image of PACK 2 CD's // Pour Qui Sonne Le Dub + Mix A Dub

PACK comprenant un exemplaire des CD's de DUBAMIX :
- Pour Qui Sonne Le Dub (2014), 15 titres, Autoproduit
- Mix A Dub (2008), 15 titres, Autoproduit

---==== Pour Qui Sonne Le Dub (2014) ====---
Après deux années de concerts en France et en Europe, et un premier opus réussi et reconnu "Mix A Dub" (plus de 250 000 écoutes sur le web), Dubamix présente son nouvel album « Pour qui sonne le dub », reprenant une formule qui lui est propre : le dub militant. Cet album, comme le précédent, est disponible en téléchargement gratuit (license Creative Commons) et en CD LP, depuis le 8 février 2014 (déjà plus de 150 000 écoutes).

Influencé par le Reggae Roots et la Bass music, cet album alterne des rythmiques Steppa-dub, Electro-dub, Dubstep, Rockers, Drum’n’Bass, sur lesquelles se greffent samples politiques et musicaux d’horizons variés.

Fidèle à sa volonté de briser les frontières musicales et géographiques, Dubamix fait dialoguer basses et rythmiques puissantes, reggae roots, violon tzigane, oud arabe, clarinette klezmer, orchestre symphonique, chanson française, zorba grecque, soul new-yokaise, funk déjantée, Drum’n’Bass, …

A l’image de cette détermination à décloisonner les genres, Dubamix se veut porter les voix de tous celles et ceux qui se sont battus, se battent et se battront contre les idées d’extrême droite et pour une société égalitaire. Ainsi, les paroles de E.One et Skalpel de Première Ligne (rap conscient), Yoshi (rap raggamuffin), Joke (ska-punk), et Kyam (nu-roots) se mêlent avec la complainte du partisan, le monologue final du barbier juif de Chaplin ou le procès d'Oradour-sur-Glane. Cet album brise ainsi une frontière supplémentaire, celle du temps, pour faire entrer en résonance luttes passées et résistances actuelles sous fond de dub enivrant.

Afin d’entendre les voix de ceux qui ont soutenu Dubamix au fil des concerts, trois morceaux enregistrés en public au cours de la tournée 2013 viennent ponctuer l’album.

A travers ce nouvel opus, Dubamix entend bien apporter son pavé à la barricade pour qu’enfin sonne le glas des inégalités sociales et de la xénophobie.

---==== Mix A Dub (2008) ====---
C’est après trois ans de composition, de recherche, et de révolte que Dubamix sort son premier album « Mix A Dub », le 19 Décembre 2008.

« Mix A Dub », c’est 15 titres de composition electro-dub originales, où vont se côtoyer Haydn, Léo Ferré, Jacob Miller, Bach, Ella Fitzgerald et tant d’autres…

Cette volonté revendiquée de ne pas cloisonner les genres, de faire dialoguer les musiques entre elles crée une synergie qui se retrouve dans de nombreuses compositions : quatuor classique et reggae dans Haydub, tango et dub dans Tango, sitar indien et steppa anglais dans Acting Dub, orchestre symphonique et artek dans Dvordub, chanson française et drum n’ bass dans Balkan sans oublier de nombreuses incursions de hip hop (Rap in Dub, Police…)
A ces musiques, qui portent en leur sein des revendications fortes, Dubamix y ajoute des extraits de discours d’hommes politiques et les confronte à des réalités sociales, afin d’en montrer le caractère liberticide (Flashing Taser), xénophobe (Ceseca) ou bien l’absurdité (Balkan).

Face à la remise en cause du service public, de la liberté de circulation, des libertés individuelles et face à l’oppression sociale quotidienne, Dubamix revendique d’autres valeurs telles que la solidarité et l’autogestion. Les différents styles de musiques convergent dans son album, à l’image de ce que nous devrons faire pour venir à bout de cette société inégalitaire